une belle expérience

Enfin les rayons de IMG_7567soleil boivent l’humidité accumulée au jardin.

Au détour d’un bosquet je redécouvre avec émerveillement les œuvres en vannerie multi couleur réalisés le week-end dernier.

Les stagiaires était acharnés au tressages avec la  bonne humeur. Un grand panier autour d’un sorbier, un paravent à oculus, un magnifique plessis incluant des objets détournés et un personnage féminine grandeur nature, complètent dorénavant les aménagement au « Jardin de la Levrette ».

Venez les voir aux prochaines portes ouvertes « Rendez-vous au jardin » le premier week-end en juin.IMG_7603

Publicités

Venez tresser des liens

journee de vannerie recto 2016

Le jardin s’est fait peau neuve pour célébrer le nouveau événement « Journées de Vannerie ». Il faut mieux dire, journées de tissage de liens, si bien avec la nature en utilisant des matériaux sauvages, qu’entre nous pour se rapprocher en créant un objet ensemble.

Dans quelques jours,  le « Jardin de la Levrette » se transformera en atelier géant durant le week-end du 5 et 6 mars.

Sous la bienveillance de six vannier-artistes amateurs et professionnels nous allons réaliser un tressage inventif et collectif qui mettra en valeur le jardin.

L’entrée du jardin vous permets la visite du jardin et une boisson chaude.

Profitez de nos propositions d’une restauration à base de produits locales .

Découvrez tous le programme sous « événements » « Journées de vannerie »

 

Au plaisir de vous voir au « Jardin de la Levrette »

Une nouvelle fête se prépare

Après un long sommeil hivernal le jardin s’étire, réveillé par les rayons de soleil. Mais les jardiniers ne dormaient pas. Nous avons rassemblé une belle équipe de professionnels et d’amateurs pour animer le premier week-end de Mars.

Vous êtes curieux ? C’est pour tresser des liens. Nous préparons des ateliers collectifs, c’est-à-dire que vous pourrez participer ce week-end-là au tressage, entre autres, d’un grand objet au jardin (une tortue par exemple, une manne, un plessis sinueux etc.)

Le programme du week-end se trouve au bout de votre souris : cliquez ici !

vannierspréparation de la fête de gauche vers la droite : Christophe bénévole, Christina organisation, Yvon vannier amateur, Bernard, Romain et Carine vanniers professionnels (il manque Nadine et Caroline vannières)

Rencontre avec Laura Perrudin

Nous pouvons grandement remercier Saint Fiacre (patron des jardiniers) d’avoir ratissé si méticuleusement tous les nuages matinaux du ciel vers l’horizon sud.

Il est toujours agréable de voir arriver en quelques dizaines de minutes, un flux de curieux ou mélomanes, satisfaire leur oreilles auprès, cette fois ci, de Laura Perrudin (il me semblait qu’elle guidait sa harpe comme un être sachant parler à l’oreille d’un cheval.)

Le soleil a chauffé l’air, la musique à su chauffer les cœurs, et le temps c’est arrêté pour quelques instants.

Laura Perrudin

Laura Perrudin

« Scènes d’automne au jardin » ce week-end

Découvrez le « Jardin de la Levrette » sous les couleurs automnales le samedi (entrée 3€) et le dimanche (entrée 5€) de 14h à 18h. (fléchage à partir du bourg)

samedi à partir de 15h « scène ouverte à la poésie » avec Bernadette Guillouët, René Mouraud et toutes personnes qui souhaitent de nous faire partager leurs poésies préférées

dimanche, Laura Perrudin « Impressions »entrée 5€. Dans le manège enchanté des possibilités étendues de sa harpe chromatique à cordes alignées, la voix cristalline de Laura Perrudin s’invite sur des textes d’Oscar Wilde, William Butler Yeats, Edgar Allan Poe, James Joyce et même de Shakespeare. Jazz électronique, hip-hop, soul, musiques traditionnelles et classiques, Laura Perrudin ré-invente un monde de correspondances et d’affinités sensorielles.

La poterie de  » l’atelier de la Levrette » sera ouverte avec sa collection d’épis de faîtage, sculptures et poteries utilitaires.

Le paysagiste du lieu « Jardin de Calade » exposera ses réalisations sur support photo.

Une infusion ou un café vous attendra pour agrémenter votre visite.

pour plus d’informations sur « Scènes d’Automne aux jardins » : cotesdarmor.fr

Persicaria filiformis

Persicaria filiformis

Agile comme des lutins

Ce sont des Cyclamen hederifolium ou cyclamen de Naples qui crapahutent dans des endroits insolites. Ils se faufilent entre les tiges de lierre sans montrer leurs propre feuillage.

Ils colorient le jardin en rose plus ou moins prononcé, du mois d’août aux premières gelées.

La plante possède d’un beau feuillage vert, marbré de blanc argenté, qui persiste de l’automne au printemps, sortant d’un tubercule arrondi.

Lorsqu’il s’est bien adapté, le Cyclamen produit des graines en abondance. La tige florale se torde en forme de tire-bouchon et serve à enterrer les graines pas loin de la plante. cyclamen_persicum_1 La capsule fructifère de certaines variétés, mûrit sur le sol en libèrant de grosses graines recouvertes d’un mucilage sucré, qui sont dispersées ensuite par les fourmis.

Dans le code amoureux, le cyclamen symbolise la durée et la sincérité des sentiments. C’est un geste subtil et silencieux. Particulièrement lumineuse et agréable à regarder, cette fleur souligne l’aspect sublime de la personne aimée. Et vue qu’un bulbe de cyclamen peut vivre plus de cent ans, quel bel avenir pour l’amour!

Cyclamen au jardin

Cyclamen au jardin